Favoris Euro 2020 : quelles sont les équipes candidates à la victoire finale ?

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

Les favoris Euro 2020 sont presque tous les mêmes chez les bookmakers ARJEL. Pourtant, les cotes peuvent être trompeuses. Voici notre analyse des équipes candidates au titre.

Favoris Euro 2020 : les cotes offertes par les bookmakers

Voici les cotes des favoris Euro 2020 proposées par les principaux sites de paris :

Bookmaker Bonus de bienvenue

Cote Angleterre

Cote Belgique

Cote France

Voir les favoris
Winamax

winamax favoris euro

Jusqu’à 100€ remboursés sur votre premier pari 5,50 6,00 7,00
Unibet 

favoris euro unibet

Jusqu’à 100€ remboursés sur le premier pari 5,50 6,25 6,00
PMU

pmu favoris euro 2020

 

Jusqu’à 100€ remboursés sur le premier pari 4,80 5,80 5,80
Bwin 

bwin favoris euro

Jusuq’à 120€ de bonus de bienvenue 5,25 5,50 5,50

Attention : pour parier sur ces sites, vous devez être majeur et habiter sur le territoire français.

Quels sont les favoris Euro 2020 à une victoire en finale ?

 France

Tous les sites de paris donnent les Bleus champions d’Europe. Ils ont été finalistes du dernier Euro et ils ont gagné la Coupe du Monde. Ils sont donc logiquement candidats au titre.

Pourtant, malgré un effectif de grande qualité, des incertitudes planent à presque tous les postes. Comme on l’a vu lors des éliminatoires, les absences de Pogba et Kanté ont été très préjudiciables.

Si l’équipe de France au grand complet est largement favorite pour la victoire, le manque de profondeur du banc pourrait se révéler préjudiciable. À moins que certains joueurs ne se révèlent dans le courant du printemps.

En défense, Lenglet a pris la place d’Umtiti. En l’absence d’Hernandez, Digne n’a pas vraiment convaincu au poste de latéral gauche. De l’autre côté, Pavard n’a pas de remplaçant.

En attaque, si Giroud n’est pas apte, Deschamps n’aura pas vraiment de solution. Aucun autre joueur n’a son profil et installer Mbappé en pointe est contre-productif face à des équipes regroupées.

 Allemagne

Après la France, l’Allemagne est l’équipe qui a le plus de chance de gagner selon les bookmakers. Cela tient à 3 choses : son palmarès (3 victoires), le nombre de participations (12 sur 15 éditions) et la régularité exemplaire au plus haut niveau.

Même si la Mannschaft a terminé en tête de sa poule lors des éliminatoires, il est trop tôt pour parler de renaissance. À la suite de la catastrophique Coupe du monde 2018 où elle a été sortie au premier tour, Low a pris une mesure radicale : il a mis à la retraite toute l’ancienne garde (Müller, Gomez, Ozil, Hummels, Khedira) et a décidé de bâtir une nouvelle équipe.

Le onze n’est pas encore totalement arrêté, mais une ossature commence à se dégager autour de Toni Kroos, le nouveau capitaine. Des joueurs comme Can, Gnabry ou Goretzka ont pris du volume lors de la campagne de qualification.

Pour évaluer les chances de la Mannschaft à l’Euro, il faudrait un match test face à une nation du top 4. En septembre 2019, elle avait joué contre la Hollande et s’était inclinée 2-4 après avoir pourtant ouvert le score. A cette époque, l’équipe était à peine formée. « Wait and see », comme l’on dit de l’autre côté de la Manche.

Belgique

Les Diables rouges ont terminé avec la meilleure attaque des éliminatoires : 40 buts marqués (contre 25 par exemple pour la France) et seulement 3 encaissés. Demi-finalistes du dernier Mondial, ils auront leur mot à dire dans la course au titre.

Offensivement, l’équipe est capable de dynamiter n’importe quelle défense. Elle a de la puissance (Lukaku), de la technique (Hazard), de la vitesse (Mertens), sans oublier un excellent passeur et tireur de coup franc (De Bruyne).

Alors pourquoi la Belgique n’a-t-elle pas encore remporté de titre avec un tel arsenal ? Tout simplement à cause du manque de souplesse tactique du sélectionneur, qui n’utilise qu’un seul schéma tactique : le 3-4-3.

Le principal point faible de l’équipe est la défense, qui est âgée. Pour compenser le manque de mobilité, Martinez joue à 3 défenseurs centraux et deux latéraux offensifs. Résultat : contre des équipes qui jouent le contre ou qui ont de la présence sur coup de pied arrêtés, les Diables peuvent se faire avoir. Comme face à la France lors du Mondial 2018.

Parier sur les favoris Euro 2020 : les types de paris intéressants

Il existe différents moyens de gagner de l’argent en pariant sur les favoris de l’Euro. Voici les pronos les plus populaires :

⚽ 1N2

Trouvez le gagnant du match (ou bien pronostiquez le nul). Ce type de pari est populaire chez les débutants. Pourtant il n’est pas très rentable (si vous misez sur un favori) et plutôt risqué à cause de la probabilité d’un score nul. Évitez-le donc, ou bien rabattez-vous sur une version qui exclut les scores de parité. Les cotes seront plus faibles, mais vos chances de gagner seront plus grandes.

⚽ Double Chance

Pari dont chaque issue couvre 2 des 3 possibilités prévues par le 1N2. C’est un prono idéal si vous pensez qu’une équipe ne peut pas perdre, ou qu’elle va perdre, mais peut accrocher le nul. Autre cas de figure possible : si vous savez qu’un match ne se terminera pas sur un score de parité. Le « double chance » est un prono peu risqué, très versatile et dont le rendement est intéressant.

⚽ Plus/Moins

Prono très apprécié des personnes connaissant bien le foot. Il consiste à deviner si le nombre total de buts inscrits au cours d’un match sera supérieur ou inférieur à un certain seuil. À la différence des autres paris, vous n’avez pas à deviner qui va gagner.

Favoris Euro 2020 : nos conseils de paris

Les compétitions internationales nécessitent une approche différente en matière de pari. Ci-dessous, vous trouverez quelques conseils utiles pour booster vos gains ou limiter vos pertes :

Tentez un prono à long terme

Le vainqueur de l’Euro se situe sans doute parmi les 4 ou 5 nations données gagnantes par les bookmakers. À part la victoire de la Grèce en 2004 (ou le Portugal en 2016), il y a peu de surprises dans cette compétition. Cela vaut le coup d’engager un pari sur le vainqueur du tournoi. Les paris à long terme doivent être placés avant le début des phases de poule pour profiter des meilleures cotes possible.

Pensez au pari « Moins de 2,5 buts »

9 des 15 finales de l’Euro se sont terminées avec moins de 2,5 buts inscrits à la fin du temps réglementaire. Depuis 1984, une seule finale a échappé à la règle : Espagne-Italie (4-0). Étant donné qu’aucune nation ne domine outrageusement le paysage en ce moment, ce prono peut être intéressant.

N’essayez pas de vous refaire en cas de perte

Si un prono semble perdant, déclenchez le cash out et récupérez quelques euros. Vous ne vous rembourserez pas intégralement, mais cela vous évitera de parier à la hâte… et de faire une nouvelle erreur.

18+ Jeux Responsable ! Jeu responsable